Jour 4 – 1000 pieds à tirer des bords

Jour 4.
Après 35 km, je suis arrivé au Lac Cournoyer, le dernier refuge avant la limite du parc Pingualuit. Je suis maintenant à environ 25km du cratère. Je l’ai aperçu en montant sur une colline près du refuge. Je m’installe dans ma tente à côté du refuge. C’est ma maison pour la semaine. J’ai quand même rentré pour profiter du poêle et pour me réchauffer un peu mais ma maison, c’est ma tente. Aujourd’hui c’était difficile… j’apprécie grandement mon expérience acquise au fil des années, je n’aurais pas eu le courage d’emmener quelqu’un avec moi. J’ai dû monter une colline de 1000 pi à la pente aussi abrupte que le Mont Saint-Anne, à tirer des bords avec les sleds de 400 lbs. Je dois parfois kiter à travers des champs de roches et le vent me tire 10 pieds dans les airs. Avec les sleds, ça ne ferait pas des belles photos.  On est pas à Cuba sur la mer en short mettons. J’y suis arrivé, j’ai monté. J’ai le vent de face depuis le début, au point où si ça va trop bien, je suis certain d’aller du mauvais bord.

Les Inuits ont vu ma tente et m’ont demandé : ‘’il est où ton poêle a bois??’’ C’est dire que je suis un peu un énergumène dans ce nord tellement grandiose. Mais je suis heureux, je vais bien. J’avance. Demain j’atteins le cratère.

https://share.findmespot.com/shared/faces/viewspots.jsp…

#pingualuit #auroreboreale #expeditiontingijuq #conceptair #airinuit #gradient #nunavikpark